Guerre en ukraine : missions d'expertises

Infos

Pays

Ukraine (région d’Odessa)

nombre de mission(s)

0

Activités

  • Identification de sites pouvant assurer la prise en charge de victimes d’attaques chimiques, biologiques voire nucléaires en Ukraine
  • Expertise des équipements de protection et formation des équipes à la prise en charge des victimes
  •  

date

0
Avril et mai

missions d’expertises afin de préparer la prise en charge de victimes face à d’éventuelles attaques chimiques voire nucléaires

Précédent
Suivant

Pourquoi CASC APPUI est-il intervenu ?

  • Face à l’enlisement de l’intervention militaire russe en Ukraine, le risque d’escalade de la violence est réel : emploi de missiles hypersoniques Kinjal, suspicion d’utilisation d’agents chimiques, etc.
  • Plusieurs alertes relatives à l’usage d’armes chimiques et biologiques par l’armée à Marioupol mais également sur d’autres zones de conflits en Ukraine sont étudiées avec sérieux par l’ONU et les pays occidentaux.
  • Plusieurs menaces relatives au recours à des armes nucléaires tactiques ont été formulées par le gouvernement et a diplomatie russe face à l’enlisement du conflit et aux soutiens apportés par les occidentaux aux forces armées ukrainiennes.
  • Après échange avec la cellule Urgence de Médecins Sans Frontières (MSF), CASC APPUI a décidé de déployer deux missions successives d’expertise « risques Nucléaire, Radiologique, Biologique, Chimique et explosif » afin préparer les secours à la prise en charge de victimes d’éventuelles attaques chimiques, biologiques voire nucléaires du 17 avril au 2 mai 2022.

Notre intervention

  • Deux experts « risques Nucléaire, Radiologique, Biologique, Chimique et explosif » ont été déployés par CASC APPUI dans la région d’Odessa (Ukraine), dans le cadre de sa collaboration avec Médecins Sans Frontières.
  • Leur intervention a permis :
    • D’identifier les centres hospitaliers ukrainiens susceptibles d’assurer la prise en charge de ces victimes
    • D’organiser au sein des établissements sélectionnés la future zone d’accueil et de décontamination
    • D’expertiser et renforcer le dispositif de protection des équipes de secours et de soins ukrainiens et de Médecins Sans Frontières, déployées à Odessa pour assurer cette prise en charge
    • De former ces équipes au port des Équipements de Protection Individuels (EPI) et aux techniques de décontamination